Le SNARF, le syndicat qui vous informe...

Le SNARF, le syndicat qui vous conseille...

Le SNARF, le syndicat qui vous défend...

Venez rejoindre LE syndicat des anesthésistes
et réanimateurs de France.

< Résultats de votre recherche


In memoriam Dr Gérard CHAPUS

publié le 07-12-2021

C'est une bien triste information qui est parvenue au SNARF en la nouvelle du décès de leur ami et Président d'honneur le Dr Gérard Chapus, survenu le vendredi 3 décembre 2021. Il fût le Président du syndicat de 1990 à 1998. À la nouvelle de cette disparition, les réactions émues des responsables du SNARF ont été unanimes : c’était un grand Président, un grand Serviteur de notre spécialité, un grand Monsieur toujours disponible et accueillant.

Même après sa présidence, il assistait toujours aux conseils d’administration et assemblées générales en tant que Président d’honneur. On se souvient de ses arrivées à moto qui était l'une de ses passions, tout comme celle de l’équitation en dressage que pratiquait ce cavalier émérite.

L’impact de son action de syndicaliste sur la spécialité d’anesthésie-réanimation a été très importante : c’est lui qui, le premier, avait convaincu le ministre de la Santé Jack Ralite (PCF) qu’il n’y avait pas de « petite anesthésie ». Il s’est battu pour revaloriser les actes d’anesthésie-réanimation, et c’est sous son égide que ceux-ci ont été réévalués, passant de K15 à K25. Il avait également obtenu que les anesthésistes-réanimateurs puissent enfin coter une consultation comme l'ensemble de leurs confrères spécialistes.

Mais son combat syndical le plus important a été celui de la sécurité en anesthésie : si une première circulaire « Poniatowski » était sortie en 1974 puis une seconde en 1982 (Ralite-Latrille) il aura fallu toute sa pugnacité pour que le décret sur la sécurité en anesthésie paraisse enfin le 5 décembre 1994. C’est ce décret qui a instauré l’obligation de la consultation pré-anesthésique et l'obligation des salles dites "de réveil". Ce texte est toujours en vigueur aujourd’hui et il a largement contribué à la diminution spectaculaire des accidents d’anesthésie qui ont été divisés par dix en moins de vingt ans (enquêtes INSERM de 1982 et 1999).

Le Dr Gérard Chapus c’était aussi un homme extrêmement sympathique et dévoué aux autres, d’un humour détonant et d’une grande culture, mais avant tout c'était un très grand professionnel. Très jeune médecin diplômé, il s’est tourné vers le secteur libéral où il a exercé toute sa carrière comme anesthésiste-réanimateur dans des établissements de santé en région parisienne. Il a également contribué au développement de l’implantation des pacemakers qu’il pratiquait dans un établissement du Val-de-Marne.

Il a vécu toute sa vie à Vitry-sur-Seine (Val de Marne) mais son cœur était resté très attaché à ses origines aveyronnaises et à sa demeure familiale de Conques, dans l’Aveyron. C’est là qu’il a souhaité que ses cendres reposent.

Ses obsèques auront lieu jeudi 9 décembre à 10h30 à l’église Saint-Germain de Vitry sur Seine (94).

Mon cher Gérard, ton souvenir ne nous quittera pas.

Dr Etienne Fourquet, Président du SNARF,

Dr Christian-Michel Arnaud, Dr Jean-Marc Dumeix, Dr Michel Lévy, Présidents d’honneur du SNARF,

Les membres du conseil d'administration et toute l'équipe du SNARF.

Pour ceux qui souhaitent écrire un mot à sa veuve : Mme Dany Chapus 1 Villa Bellevue 94400 Vitry sur Seine

   

Copyright © 2011 SNARF | conception web : OGM Interactive