Le SNARF, le syndicat qui vous informe...

Le SNARF, le syndicat qui vous conseille...

Le SNARF, le syndicat qui vous défend...

Venez rejoindre LE syndicat des anesthésistes
et réanimateurs de France.

Courrier du Président : Dr Christian-Michel ARNAUD

publié le 28-05-2020

Cessant mes activités professionnelles, et afin de permettre le maintien de ce calendrier, j’ai présenté ma démission et convoqué un Conseil d’Administration le 2 juin au cours duquel nous renouvellerons la présidence de notre syndicat. Lire la suite

Chères Consœurs, Chers Confrères, Chers Amis

Comme nous vous en avons informés, l’Assemblée Générale du SNARF, prévue début juin, a été reportée en raison du problème du COVID-19.

Au cours de cette Assemblée Générale, était prévu le renouvellement partiel du Conseil d’Administration faisant suite aux élections des nouveaux conseillers.

Habituellement, l’Assemblée Générale est suivie d’une réunion du Conseil d’Administration renouvelant le bureau et la présidence. Cessant mes activités professionnelles, et afin de permettre le maintien de ce calendrier, j’ai présenté ma démission et convoqué un Conseil d’Administration le 2 juin au cours duquel nous renouvellerons la présidence de notre syndicat. Lire la suite

Les combats pour la défense de la spécialité, au cours de ma présidence, ont été particulièrement difficiles ; trois ministres souvent opposés de manière dogmatique à la médecine spécialisée libérale, deux présidents de la CNAM qui n’ont vu l’anesthésie-réanimation libérale que comme une variable d’ajustement des économies et occultant systématiquement le service rendu à la population par les 25 % des Anesthésistes-réanimateurs libéraux de France. Ces 25 % d’anesthésistes libéraux réalisent à eux seuls près de 60 % de l’activité chirurgicale, dont 43% de la chirurgie carcinologique, 68 % de la chirurgie ambulatoire et, tout cela, avec un tarif rapporté à l’acte très inférieur au secteur public. 

Nous avons vu, lors de l’épisode récent du COVID, avec quelle agilité, les Anesthésistes-réanimateurs libéraux auxquels les ARS refusent habituellement le droit d’ouvrir des services de réanimation, ont, dans l’urgence et avec efficacité, créé et fait fonctionner une multitude de lits de réanimation sans lesquels, malgré les déclarations initiales du Directeur de l'APHP, nos confrères hospitaliers auraient été complètement submergés. 

Cette période de travail en commun avec nos confrères hospitaliers a d’ailleurs montré la parfaite complémentarité qui peut exister entre médecins des secteurs public et privé lorsque la relation est directe entre médecins, libérée d’une administration pesante et incompétente.

Notre défense au cours des années nous a tout de même permis de conserver nos revenus, mais au prix de contraintes croissantes, d’un volume de travail, d’horaires, d’astreintes et de gardes que nulle autre spécialité ne subit.

Au cours de ces années, la défense de la spécialité a souffert de divisions, et le travail que nous avons pu mener a permis de retrouver les liens que nous avions perdus avec les différentes centrales syndicales. Le SNARF a participé de façon active à la création du premier syndicat unitaire de médecins spécialistes libéraux, permettant enfin de créer Avenirspé, structure indépendante et représentant les spécialistes libéraux méprisés dans toutes les négociations depuis plus d’une décennie mais jamais vraiment représentés par les anciens syndicats. 

Enfin, et afin de restaurer l’unité de la spécialité, nous avons repris d’excellentes relations avec l’AAL. Une liste commune d’anesthésistes-réanimateurs libéraux aux élections de la SFAR a d’ailleurs pu faire élire, dès cette année, 3 de nos candidats que je félicite.

Si la défense du secteur libéral de la spécialité est le rôle de notre syndicat, cela a toujours été fait en coopération avec l’ensemble des représentations publiques et privées de l’anesthésie-réanimation avec lesquelles nous travaillons activement dans toutes les organisations représentant notre profession. 

Je me suis toujours attaché à ce que la défense de notre spécialité se fasse dans le respect des différentes composantes de notre métier. Le travail et les très bonnes relations que nous entretenons avec nos confrères hospitaliers au CNP, à la SFAR, au CFAR nous permettent de faire progresser la spécialité et je les en remercie.

Je tiens à remercier chaleureusement tous les membres du Conseil d’Administration du SNARF et du bureau qui m’ont toujours apporté un soutien sans faille et je les assure de ma très sincère amitié.

Rien n’étant jamais terminé, je laisserai à mon successeur de nombreux chantiers à poursuivre ou à entreprendre. C’est avec une grande confiance dans la jeune génération d’anesthésistes-réanimateurs qui le soutiendront, que je lui laisse un avenir à dessiner.

Syndicalement vôtre.

Docteur Christian-Michel ARNAUD

Président du SNARF


 

   
ADHÉRER AU
SNARF

NOS PARTENAIRES

BRANCHET L'assurance des médecins
ANNONCES
Installation
Demande de remplacement
Offre de remplacement
Divers


Copyright © 2011 SNARF | conception web : OGM Interactive